Tout comprendre sur la section « sport-santé » que nous proposons

Légitimité : Activité physique et sportive labellisée

Objectif général : Proposer une activité physique et sportive Régulière, Adaptée, Sécurisante et Progressive  (APS RASP) conformément au plan régional « Activités physiques et sportives aux fins de santé 2018 – 2022 » signé le 12-07-2018 par Mme la Ministre des sports Laura FLESSEL pour le Grand-est avec notamment l’agence régionale de santé et le comité régional olympique et sportif.

Objectifs spécifiques : Aider le pratiquant à réduire ses temps d’activités sédentaires et augmenter son niveau d’activité physique.

Protection de la santé, amélioration de la condition physique, maintien de la qualité de vie et du bien-être, prévention des effets du vieillissement.

Publics : tous publics bien-portants adultes, sédentaires adultes et seniors, prévention primaire facteurs de risque cardio-vasculaires, prévention secondaire et tertiaire certaines affections longues durée*

*Diabète – cancers (sein-colorectal-prostate), artérite des membres inférieurs, maladie coronaire stabilisée, BPCO et/ou obésité. Conditions : Certificat médical d’absence de contre-indication (CACI) obligatoire et /ou carnet de suivi (PASS).

Créneaux : A metz les mercredi 17h30 – 18h30 complexe sportif de la Baronète 2, rue de la Baronète et le samedi 9h30 – 10h30 gymnase du square du Luxembourg 1, rue de la Piscine.

Tarif 2020 : 209 € (1) pour la saison sportive cours collectifs – option 4 heures d’accompagnement mental individuel 100 € (1)

Encadrement : Professeur expérimenté diplômé d’état DEJEPS option arts martiaux spécialisé en perfectionnement sportif (4ème dan officiel) – Préparateur mental certifié, formateur et coach professionnel diplômé RNCP et qualifié en sport-santé.

Discipline sportive :            La SOFT-DEFENSE ®

                                                    Self-defense adaptée

Préambule : Vous connaissez la self-défense, autodéfense en français, c’est une situation face à laquelle une personne agressée se défend par ses propres moyens.

Aujourd’hui, la self-défense est devenu un sport. En effet, nombres de courant d’arts martiaux ou sports de combat ont mis en place des dérivés à orientation de self-défense. Le principe étant de constituer un ensemble de techniques pouvant être utilisées avec efficacité contre une agression.

Mais ne nous y trompons pas, la variété des attaquants et la diversité des situations d’attaques ne permet pas une réponse exhaustive codifiée. Par conséquent, celui qui vient pour apprendre à se défendre, devra pratiquer longtemps et faire preuve d’assiduité avant d’être efficace, sans parler de l’aspect mental très souvent ignoré.

-> En d’autres termes, la pratique de techniques de self-défense a en réalité à une vocation sportive.

Tous les peuples du monde ont, face aux dangers et aux guerres, développé leurs propres systèmes de combat, que la mondialisation ou les travaux d’historiens ont permis de découvrir et de pratiquer.

L’art martial, ce concept très ancien se poursuit et se répand, celui-ci se retrouvant parfois associé à une large variété de disciplines de combat, sans plus mentionner de critère d’origine géographique.

Ces disciplines ont gardé leur vocation initiale et leur dimension spirituelle lorsqu’elles sont enseignées de manière traditionnelle là aussi. Elles ont trouvé ensuite, une orientation sportive qui a considérablement réduit leur efficacité de manière à éviter les blessures. Leur enseignement est alors devenu conventionnel.

Certaines de ces disciplines pour continuer d’exister et répondre à la demande ont fait émergées des formes modérées, complémentaires, corporelles,  sans contacts comme le Taï-chi, le Taiso….ou des formes fitness et cardio comme le «body combat ».

-> Alors pourquoi pas une version dérivée de la self-defense : la

SOFT-DEFENSE ®

Définition « Apprentissage corporel et mental de techniques sans impact dur ni intensité forte, d’autodéfense (ou self-défense), contre des attaques et agressions modérées, de toute nature, avec et sans armes, dans un but de pratiques d’activités physiques et sportives adaptées et progressives » 

L’apprentissage est basé sur 3 composantes (PMT) et à un niveau d’intensité, de durée et de fréquence compatible avec des objectifs, de santé et de bien-être.

1/Préparation Physique : En conformité avec les prescriptions de la Haute Autorité de Santé (HAS)                             

                                           Travail d’endurance, cardio-respiratoire, renforcement musculaire, assouplissement,  équilibre, coordination.

2/Préparation Mentale : Etablissement du profil motivationnel et accompagnement,  restitution de la confiance en soi, élaboration conjointe des buts et objectifs (fiche de présence, carnet de suivi), gestion du stress, exercices de concentration, mémoire, prévention des troubles cognitifs

3/Préparation Technique : Les techniques d’attaques et de défenses sont issues de différents arts martiaux, sports de combat, à dominante krav maga, d’intensité faible à modérée et en toute sécurité.

Techniques de frappe avec ou sans gardes, défenses contre frappes, dégagements contre saisies, étreintes, étranglements, esquives, défenses contre armes, déplacements, chutes, techniques de sol.

Tous pratiquants en état d’aptitude, peut conjointement ou à la suite de ce premiers parcours, intégrer une pratique traditionnelle de krav maga en étant sûr d’avoir acquis, l’essentiel des fondamentaux techniques de premier niveau.

(1) Si prescription médicale, prise en charge par certaines mutuelles pour les personnes en ALD citées.